BreakYourMind

Cette pratique permet de mieux gérer ton stress

Imagine-toi…

Assis(e) sur une chaise… Les yeux fermés… N’écoutant que la voix douce du professeur qui indique de porter ton attention sur ta tête, sur tes bras, sur ton ventre, sur tes jambes, sur tes pieds….

Sur chaque partie de ton corps…

Est-ce que tu as déjà vécu cette expérience ? 

La première fois que j’ai expérimenté cette pratique, c’était il y a trois ans dans un salon « zen » à Paris…

Et cette pratique, c’est la méditation en pleine conscience….

Est-ce que l’exercice était simple ? Oui…

Est-ce qu’il était difficile à faire ? Oui…

Car rester focaliser sur chacun de ses membres n’est pas un exercice facile lorsque l’on débute…

Tu ne sais pas pourquoi mais tout à coup tu vas te mettre à penser à ton repas de ce soir ou à ce billet de train que tu dois réserver… Si tu as déjà testé, tu dois savoir de quoi je parle… 

Alors que pourtant, le professeur continue à te susurrer ces petits mots doux pour que tu restes focaliser sur ta langue et tes joues….

À la fin de la session, j’ai trouvé ça intéressant mais compliqué… Et j’ai surtout compris qu’il allait falloir s’entrainer pour y arriver…

Pourquoi je te parle de ça aujourd’hui ? 

Car pas plus tard qu’hier soir, j’ai pu aider une amie complètement angoissée et stressée à retrouver un peu de calme et ses esprits en lui proposant de faire un exercice simple que je pratique régulièrement… 

Il s’agit de la respiration en pleine conscience…

Dans cette pratique, on ne va pas se focaliser sur toutes les parties de son corps, mais uniquement se focaliser sur sa respiration… 

En utilisant la règle du 3-2-4…

  • J’inspire pendant 3 secondes à plein poumons…
  • Je retiens ma respiration pendant 2 secondes…
  • Puis j’expire pendant 4 secondes…
  • Et je répète l’exercice au moins 5 fois….

C’est tout simple mais efficace… Même la première fois…

Est-ce que ça a aidé mon amie à déstresser ? Oui…

Pourquoi ? 

Car depuis que je pratique cette technique depuis quelques mois, je me suis aperçue que c’est un moyen simple de se recentrer sur soi dans le moment présent… 

Prendre le recul nécessaire pour prendre les bonnes décisions…

De booster sa créativité et sa productivité…

De renforcer la prise de conscience sur sa propre santé…

Et réguler ses émotions… Avec la régularité, j’arrive à identifier les moments où j’ai besoin de « respirer » pour me reconcentrer sur moi-même… 

Lorsque tu contrôles ta respiration, tu contrôles ton attention… Lorsque tu contrôles ton attention, tu peux être conscient de ta propre présence, de ta relation avec les autres et te concentrer sur les tâches et les activités qui t’importent le plus…

Disons que l’on n’a pas toujours la possibilité de sortir son tapis de yoga ou sa musique douce… 

La respiration consciente est une bonne alternative pour se reconcentrer rapidement, facilement et surtout efficacement

Pour ma part, c’est devenu un rituel et je ne commence pas ma journée sans respirer consciemment pendant 10 minutes, avant même de regarder mon téléphone pour éviter les distractions qui vont me faire « penser »…

Tu l’auras compris, dès que je suis stressée et dès que je n’arrive pas à m’endormir, j’utilise aussi cette pratique pour canaliser mes pensées….

Si tu pratiques régulièrement des activités de pleine conscience telles que le yoga, la méditation, la respiration ou autre, je suis curieuse de savoir ce que ça t’apporte comme bénéfices au quotidien. N’hésite-pas à me partager ton expérience en laissant un commentaire.

Ce que je veux que tu retiennes, c’est que oui, les méthodes de pleine conscience sont de plus en plus présentes dans nos sociétés, mais les recherches ont prouvé qu’elles sont réellement efficaces… À chacun de trouver ce qui lui correspond le plus… C’est simple et avec de multiples bienfaits, alors pourquoi s’en priver…

— Aurélia

J’écris une newsletter où je partage mes réflexions sur tout ce qui concerne l’optimisation du temps et l’efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =