BreakYourMind

Voici pourquoi je garde mes habitudes d’étudiante

Rappelle-toi…

Quand tu étais étudiant(e), de quelle équipe faisais-tu parti(e) ?

De l’équipe « Je-préfère-étudier-chez-moi » ou de l’équipe « Je-préfère-étudier-à-la-bibliothèque » ? 

Pour ma part, c’était plutôt « je préfère étudier chez moi, mais de temps à temps, j’aime bien travailler aussi à la bibliothèque… « , mais sache qu’il n’y a pas de bonne réponse…  

Car au fond, peu importe notre préférence, on recherchait tous la même chose…

Un endroit calme, une atmosphère détendue et studieuse… En groupe ou en solo… Un bureau minimaliste ou au contraire entouré de pleins de cahiers, de livres et de stylos… Chacun son truc…

Puis, on se mettait à étudier… On gardait en tête la date des prochains examens, puis on planifiait, apprenait, exécutait et révisait…

Il y avait aussi cette sélection « naturelle » a ne réviser vraiment que les matières que l’on préférait, celles qui valaient le coup de s’investir par rapport à nos objectifs

Quand c’était fait, on avait besoin de nos pauses, de nos moments de détente… Et on savait aussi quand s’arrêter quand on sentait qu’on avait été productif…

Finalement, sans qu’on ne nous les ait réellement appris on avait acquis pas mal de réflexes, en s’inspirant aussi des autres…

Pour résumé… Quand on était étudiant…

  • On se fixait des priorités en fonction de nos objectifs d’avenir…
  • On planifiait
  • On définissait notre environnement de travail idéal…
  • On savait où l’on devait étudier pour avoir le plus de chances de réussir
  • On avait un aperçu global des échéances pour savoir par quoi commencer…

Ce qui m’amène à me poser une question, après avoir travaillée dans plusieurs entreprises, avec plus d’une centaine de personnes différentes…

Pourquoi perd-on la majeure partie de ses réflexes lorsque l’on arrive dans le monde du travail ? 

Ce n’est peut-être pas ton cas, mais j’ai souvent pu constater que, peu importe le statut, entrepreneur, indépendant, salarié ou autre, il arrive un moment où l’on se sent débordé… Désorganisé… Plus capable de gérer et définir des priorités… On se retrouve en pilote automatique et on n’arrive plus à atteindre nos propres objectifs…

Certains arrêtent même d’avoir une vie après le travail, alors que quand on était étudiant… on travaillait, puis on sortait, on faisait une activité ou on rentrait simplement chez soi…

On gardait un équilibre…

C’est exactement pour ça que j’ai gardé mes habitudes d’étudiante, les réflexes que j’ai acquis… Car je tiens à maintenir cet équilibre vie personnelle et vie professionnelle coûte que coûte…

N’oublie pas que tout est lié… nos habitudes de travail/d’étude et notre gestion du temps nous emmènent vers la réussite…

Et c’est ce que je voudrais que tu retiennes aujourd’hui… Il ne faut pas perdre de vue qui on était ou qui on souhaite devenir… Car on peut toujours s’adapter ou se réajuster si nécessaire…

Mais attention, tous les réflexes peuvent s’apprendre à une seule condition… Que l’on souhaite réellement améliorer le résultat de ses actions…  Et à ce moment-là on peut tout mettre en œuvre pour y arriver…  Qu’il s’agisse de revoir ses méthodes ou son organisation…

Ce que je te propose aujourd’hui, c’est de te replonger dans cette période étudiante…

Comment fonctionnais-tu ?  Et comment te vois-tu aujourd’hui ? Quels réflexes as-tu perdu qui t’empêchent d’aller vers tes objectifs ? Ou au contraire quels réflexes as-tu gardé ? 

N’hésite pas à me partager tes expériences en commentant cet article et si tu as besoin d’accompagnement pour retrouver ou apprendre ces réflexes, tu peux me contacter via ce formulaire.

— Aurélia  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
54 ⁄ 27 =