BreakYourMind

compliquer les choses

3 conseils pour éviter de compliquer les choses

La semaine dernière j’ai lancé un sondage à mes abonnés sur Instagram où je demandais si d’une manière générale, ils avaient pour habitude de « compliquer les choses » ou d’aller « plutôt à l’essentiel. »


Et bien, j’ai eu 70 % de réponses « Je complique les choses » !

C’est beaucoup !

Quand j’ai vu les résultats, j’ai tout de suite pensé à cet adage « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer. » (Jacques Rouxel, producteur de dessins animés français)

J’aime la simplicité.

C’est-à-dire que j’aime quand les choses sont organisées d’une manière claire, quand les décisions sont prises assez rapidement et que je ne tergiverse pas sur des futilités.

Le problème…

C’est qu’il devient de plus en plus difficile d’être simple, car tout est fait pour nous pousser à compliquer les choses, c’est-à-dire à s’emmêler les pinceaux, trop réfléchir plutôt que d’agir, ne pas se sentir à la hauteur.

Mais ça s’explique.

Une surcharge d’informations…

Des process qui peuvent être lourds et qui peuvent décourager…

Une difficulté à maintenir l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle…

Un stress permanent…

Une volonté de tout faire en même temps…

Résultat ? Frustration et culpabilité, car en cherchant à tout gérer en même temps, on perd pied et en réalité, on n’avance pas.

Est-ce que toi aussi tu te retrouves dans des situations où tu te dis que la complication est la meilleure des choses à faire ?

Du coup, j’ai identifié 3 choses à faire pour commencer à simplifier ton quotidien et éviter de compliquer les choses.

✅ Conseil n°1 : Cultiver le positivisme

Quand on traverse des situations de stress intense, on arrête de penser clairement, on ne sent pas capable de donner des priorités à nos tâches et on a alors une tendance naturelle à être négatif et à voir les choses beaucoup plus compliquées que ce qu’elles n’y paraissent.

Pratiquer le positivisme peut être une solution pour commencer à simplifier les choses.

Le positivisme, c’est un concept selon lequel on va dégager un apprentissage, une leçon, d’une situation dérangeante, d’un évènement qui s’est mal déroulé et dépasser notre peur de l’échec.

Souvent, on n’agit pas parce qu’on a peur de ne pas réussir, on complique les choses du coup on est bloqué. AGIR est une des clés pour développer la confiance en soi.

👉 Comment faire ? Prends 5 minutes à la fin de ta journée, prends un cahier et un crayon et demande-toi tout ce que tu appris pendant ta journée. Y a-t-il des choses que tu peux simplifier ? Quelles sont les recettes qui vont te permettre d’avancer ? Qu’est-ce qui a fonctionné ou non ?

✅ Conseil n° 2 : Être clair sur le déroulé de la journée

Une fois de plus, la planification va t’aider. Quand tu sais clairement ce que tu dois faire le lendemain, quand tu sais par quoi tu dois commencer, tu vas aller à l’essentiel.

Pour t’aider, voici quelques questions à te poser :

  • Quelles sont les tâches que tu dois faire ?
  • Quelles sont celles qui ont le plus d’impact et qui t’amènent vers ton objectif ?
  • Quelles tâches tu pourrais déléguer ou supprimer ?

En répondant à ces questions, c’est déjà une première piste pour prendre des décisions plus rapidement et passer à l’action.

Garde en tête que si tu rends les choses compliquées, c’est que tu manques de clarté.

✅ Conseil n° 3 : Avoir une bonne organisation

Sans surprise, se sentir désespéré, frustré, incompris au quotidien est une conséquence.

L’organisation est la base de tout et rendre les choses compliquées peuvent être le résultat de journées mal structurées qui ne correspondent pas à tes envies et à ta personnalité.

Alors, où en es-tu aujourd’hui ?

👉Comment faire ? Pose-toi, prend du temps pour toi et demande-toi qu’est-ce que tu pourrais faire différemment ?

N’hésite pas à me dire si ces conseils ont pu t’aider en répondant à ce mail 😉

Et si tu n’es pas encore abonné à mon compte Instagram, rejoins-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =


EnglishFrenchSpanish